Les Cols

Définition

Par définition, un col est le passage le plus bas entre deux montagnes côte à côte. Pour qu'un col soit haut, il faudra donc que les montagnes le soient encore plus. Naturellement, les routes devant traverser des montagnes vont passer par les cols car il s'agit souvent du passage le plus efficace.

Comme le cycliste sur route doit rester sur... la route, bien souvent il ne pourra pas atteindre le sommet des montagnes et les cols seront donc le point le plus haut qu'il pourra atteindre à bicyclette.

Voilà pourquoi les cols sont des objectifs naturels pour les cyclistes faisant de la montagne.

Classification

Beaucoup font le raccourci en parlant de col pour toute montée cycliste. Hors une montée, même très difficile n'est pas forcément un col. Prenons par exemple la plus connue, l'ascension de l'Alpe d'Huez, qui n'est pas un col mais simplement une montée vers une station de ski.

La plupart des ascensions cyclistes peuvent ainsi se ranger dans les catégories suivantes :

  • Col: passage entre deux sommets, comme vu précédemment. En fonction des régions, un autre terme est parfois utilisé à la place de col. Par exemple les Alpes comptent quelques Cormets ou Pas. On trouve également des Ports dans les Pyrénées, mais il existe bien d'autres synonymes.
  • Station: une route permettant de monter dans une station de ski, sans aller sur un sommet ni sur un col. On pense immédiatement à l'Alpe d'Huez, mais les exemples sont nombreux (Chamrousse, Pra Loup, ...). Evidemment les stations de ski situées sur un col, comme par exemple au Col de Rousset, ne rentrent pas dans cette catégorie.
  • Mont: la route passe au sommet d'une montagne. Le plus célèbre est sans aucun doute le Mont Ventoux, avec la route menant à l'observatoire météologique.
  • Autre: certaines routes sont simplement des côtes très raides n'étant pas une fin en soit, mais suffisamment difficiles pour avoir marqué le cyclisme, comme par exemple la côte de Laffrey.