Col de la Croix-de-Fer

Altitude: 2067 m
Lat 45.233681, Lon 6.194272

Le Col de la Croix de Fer est avec le Galibier un des deux cols permettant de passer de la vallée de l'Oisans à celle de la Maurienne. Superbes paysages au menu pendant l'ascension de ce célèbre col. Particularité, il se situe à deux kilomètres seulement du col du Glandon.

Versant Ouest

Départ Rochetaillée (711 m)
Dénivelé 1356 m
Distance 30.8 km ( 4.4 %)
Difficulté
Intérêt
Pays FR
Départements Isère
Savoie
Vue vers le Sud du Lac du Verney
Vue vers le Sud du Lac du Verney

La montée de ce col majeur des Alpes est assez ardue, de par la pente et la longueur de l'ascension. Il ne faut pas se fier au pourcentage moyen, car à deux reprises la route redescend (parfois à plus de 10%). La descente versant Sud comportera donc deux montées, dont une difficile !

A noter que l'ascension se fait le long de l'ensemble de lacs et barrages composant Grand'Maison, le plus puissant système hydroélectrique de France. L'eau du lac supérieur descend via plusieurs kilomètres de conduites forcées jusqu'à l'usine du Verney pour être turbinée puis rejoint le lac du Verney. En cas de surplus de capacité sur le réseau, l'eau peut être pompée depuis le lac du Verney vers le lac de Grand'Maison, permettant ainsi de "stocker" de la capacité de production électrique.

Centrale électrique du Verney
Centrale électrique du Verney

On commence par quelques kilomètres de plat, ce qui est l'idéal pour s'échauffer, jusqu'au village d'Allemont, que l'on traverse pour arriver au pied du barrage du Verney. Une paire de lacets suffisent à arriver sur le barrage, que l'on traverse afin de rejoindre la rive gauche du lac. Le lac du Verney est bien connu des triathlètes car c'est là que se déroule la partie natation du triathlon de l'Alpe d'Huez.

Passage à Articol
Passage à Articol

Sur une route plate, on emprunte alors un long pont permettant de remonter le lac, et de rejoindre le Verney où se situe l'usine électrique de Grand'Maison. La route monte peu, puis descend légèrement, avant d'entrer dans le vif du sujet, en attaquant la difficile côte menant à Articol. Le pourcentage dépasse ici les 10%, et la pente reste forte jusqu'au Rivier d'Allemont. A noter la présence de plusieurs points d'eau potable dans ce village, ce qui peut toujours être utile.

Eboulement sur l'ancienne route
Eboulement sur l'ancienne route

Après le Rivier d'Allemont, la pente s'adoucit, puis descend très fortement (un panneau routier indique 12%) en lacets jusqu'à un petit cours d'eau qui, une fois franchi, annonce le début de la remontée, une terrible ligne droite à plus de 10%. L'ancienne route partait du Rivier et longeait la montagne en montant de manière plus progressive, mais depuis un important éboulement, visible sur la gauche de la route, ce détour éprouvant est obligatoire, ce qui a rendu le col de la Croix de Fer par le Sud bien plus difficile.

Lac de Grand Maison
Lac de Grand Maison

Une légère descente, avant de franchir à nouveau le cours d'eau et la montée reprend à un rythme soutenu pendant plusieurs kilomètres, pour passer-au dessus du barrage de Grand'Maison.

A 1700m d'altitude, le barrage de Grand Maison marque l'entrée dans un paysage d'alpages. La vue sur le lac est superbe, et la route moins encaissée. Plusieurs troupeaux de vaches sont visibles depuis la route. Une nouvelle descente nous fait redescendre de quelques dizaines de mètres. On entre dans le département de la Savoie, avant de recommencer à monter de manière régulière jusqu'au sommet.

Derniers kilomètres de l'asension
Derniers kilomètres de l'asension

Une petite auberge se situe deux kilomètres et demi avant le col. Elle marque le départ de la route menant au Col du Glandon, qui se situe à quelques centaines de mètres de là seulement. A partir de ce moment on voit enfin le sommet. La route passe ensuite sous les câbles d'un télésiège, l'endroit étant une station de ski l'hiver, avant d'atteindre enfin le col.

Au sommet, la fameuse croix de fer
Au sommet, la fameuse croix de fer

Au col, on pourra trouver une croix (en fer, évidemment), un petit monument, ainsi qu'une auberge et beaucoup de monde lorsqu'il fait beau. En effet la vue sur les montagnes est vraiment superbe, ce qui rend l'endroit très touristique.

Le col de la Croix de Fer est long, difficile, mais magnifique et particulièrement varié. Il faut le faire un jour de beau temps pour profiter de la vue sur les Aiguilles d'Arve.

Plus de photos

Partagez votre avis